Musique 

Top 20 des albums de musique les plus vendus dans le monde

Vous adorez la musique ! Et pour une raison ou pour une autre, vous êtes constamment à l’affut des informations inédites concernant les plus belles créations musicales. Voici pour vous les 20 albums de musique les plus vendus de tous les temps. Ce classement a beaucoup changé au fil des années, et alors que certains albums se sont déclassés, d’autres sont montés dans les classements.

20. « Saturday Night Fever » des Bee Gees

Cette revue des albums les plus vendus de l’histoire débute en queue de liste avec l’album intitulé Saturday Night Fever, sorti par le groupe musical australo-britannique « Bee Gees ». Il s’agit, en effet, de l’album de la bande originale du film qui porte le même nom, La fièvre du samedi soir en français. Sorti en 1977, cet album s’est vendu à plus de 40 millions d’exemplaires au niveau planétaire. 

En outre, l’album a été certifié 16 fois disque de platine aux États-Unis. Il est resté en tête du classement des albums pendant 24 semaines. Ce chef-d’œuvre a également gardé la tête du classement Billboard pendant 120 semaines. Au Royaume-Uni, par ailleurs, l’album a passé 18 semaines en position numéro 1.

19. « Jagged Little Pill » d’Alanis Morisette

Cet album est le tout premier chef-d’œuvre de la chanteuse canadienne de Rock, Alanis Morisette. En tant son troisième album studio, Jagged Little Pill est le premier album de la musicienne qui a rencontré un succès international. Sorti le 13 juin 1995, l’album a vite rejoint la tête des classements dans 13 pays. L’œuvre musicale s’est non seulement vendue à plus 33 millions d’exemplaires dans le monde, mais elle a aussi remporté une demi-dizaine de Grammy Awards. L’artiste n’allait pas non plus tarder à devenir la plus jeune de son époque à mériter le titre de l’album de l’année, toujours aux Grammy Awards.

18. « 1967-1970 » de The Beatles

Arrive en position 18 de notre classement, l’album 1967-1970 des Beatles. Cet album du groupe musical britannique originaire de Liverpool est une compilation de morceaux sortis au cours des années évoquées par le titre de l’album. Sortie en 1973, l’œuvre a atteint la deuxième place du hit-parade britannique des albums, et s’est également hissée au sommet du Billboard américain. L’album sera réédité en CD vingt ans plus tard, et va encore réussir à décrocher la quatrième place du classement des albums britanniques.

17. « Greatest Hits » de Elton John

En position 17 sur la liste, nous avons Greatest Hits du chanteur britannique Elton John. Il sortit l’album en novembre 1974, et ce fut son onzième album officiel, mais la toute première compilation qu’il a réalisée. Avec plus de 24 millions d’exemplaires vendus dans le monde, l’œuvre parvient à rester numéro un aux États-Unis pendant 10 semaines d’affilée et 11 semaines au Royaume-Uni. L’année suivant la sortie de la compilation, l’album a été le plus vendu aux États-Unis et est devenu l’album d’Elton John le plus vendu de toute l’histoire. 

16. « Boston » de Boston

Le groupe de rock américain, Boston, a sorti son premier album studio Boston aux États-Unis le 25 août 1976. C’est devenu le premier album le plus vendu aux États-Unis à l’époque, et a remporté un RIAA Century Award pour le premier album le plus vendu. Le groupe a, depuis lors, vendu plus de 17 millions d’exemplaires de l’album aux États-Unis et environ 25 millions d’exemplaires dans le monde. Il s’agit du 16e album le plus vendu de notre liste. 

15. « The Bodyguard » de Whitney Houston 

Le nom de la chanteuse américaine vous rappelle sûrement quelque chose. Cet album est la bande originale du film du même nom. Sorti le 17 novembre 1992, la première face de l’album contient des chansons de Whitney Houston. D’ailleurs, celle-ci jouait également dans le film. Il faut noter que la deuxième face de la bande comptait des chansons d’autres artistes. Avec plus de 45 millions d’exemplaires vendus dans le monde, l’album est devenu l’album de bande originale le plus vendu de tous les temps. En 2017, The Bodyguard a été certifié 18 fois disque de platine par la Recording Industry Association of America. La même année, l’œuvre musicale a aussi remporté un Grammy Award.

14. « Appetite for Destruction » de Guns N’Roses

Guns N’Roses est un groupe américain de hard rock. Sorti le 21 juillet 1987, Appetite for Destruction est le tout premier album du groupe. Il va falloir attendre l’année suivant celle de sa sortie pour qu’il rencontre un remarquable succès commercial. Ensuite, l’album a vite atteint la première place du Billboard 200. Le groupe en a vendu plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde. Aux États-Unis, l’œuvre représente le 13e album le plus vendu de tous les temps. À cause de son succès commercial, Appetite for Destruction a été réédité en 2018 sous la forme d’un coffret remastérisé.

13. « No Fences » de Garth Brooks

Sorti le 27 août 1990, No Fences est le deuxième album studio de l’artiste américain Garth Brooks. L’œuvre musicale va non seulement atteindre la troisième position du Billboard 200, mais va également rester dans le top 40 pour 126 semaines ; impressionnant, n’est-ce pas ? Par ailleurs, l’album a cumulé plus de 17 millions de ventes, rien qu’aux États-Unis. À ce jour, No Fences reste le meilleur album studio du chanteur.

12. « Come On Over » de Shania Twain

Shania Twain est une chanteuse canadienne, et « Come on Over » constitue son troisième album studio sorti le 4 novembre 1997. Après avoir débuté en tête du palmarès Billboard Top Country Albums, l’œuvre artistique y est restée pendant 50 semaines consécutives. L’album a aussi gardé sa place dans le top 10 durant 151 semaines. Huit parmi les treize titres de l’album ont franchi le top 10 du classement Hot Country Songs. Trois parmi ces chansons resteront les plus grands succès de toute la carrière de la chanteuse.

11. « Rumors » de Fleetwood Mac

Fleetwood Mac est un groupe de rock américano-britannique. Rumors est leur onzième album studio. Sorti le 4 février 1977, l’album a été écoulé à plus de 40 millions d’exemplaires dans le monde. Cette œuvre est le plus grand succès de Fleetwood Mac. Rumors a remporté un Grammy Award en tant qu’album de l’année en 1978. L’album est maintenu à la tête du UK Album charts et du Billboard 200 aux États-Unis. Figurant parmi les albums les plus vendus de tous les temps, il a été certifié disque de diamant dans plusieurs pays, notamment en Australie, au Canada et aux États-Unis. D’ailleurs, en 2018, l’album a été choisi pour être conservé dans le National Recording Registry.

10. « Cracked Rear View » de Hootie & The Blowfish

Cracked Rear View, du groupe américain de rock Hootie & The Blowfish, est le dixième album le plus vendu de l’histoire. Publié le 5 juillet 1994 par Atlantic Records, Cracked Rear View est devenu extrêmement populaire. En vrai, se vendant à plus de 22 millions d’exemplaires, l’œuvre a rejoint la première place du Billboard 200 une demi-dizaine de fois un an après sa sortie. La même année, l’album a également réussi à atteindre la première place en Nouvelle-Zélande et au Canada. Des critiques principalement positives, Cracked Rear View en a reçu plusieurs. Par exemple, le journaliste Stephen Thomas Erlewine de All Music va le qualifie de « The Success Story of 1994/1995 ».

9. « Double Live » de Garth Brooks

Eh oui, vous avez fait un excellent rapprochement, il s’agit bien du même artiste dont nous avions déjà parlé pour son album intitulé No Fences. Son œuvre Double Live a le mérite de figurer en neuvième position de cette même liste. Il s’agit de son premier album live, une compilation sur double-disques. Les chansons de l’album, Garth Brooks les a chantées en live au cours de sa tournée mondiale de 1996 à 1998. L’artiste a d’ailleurs sorti Double Live en fin d’année 1998. La première semaine après sa sortie, l’album a vendu à plus de 1 085 000 exemplaires. Double Live a, du coup, battu le précédent record de l’album le plus vendu au cours de sa première semaine. Des records, Double Live en a battus ; la compilation est aussi devenue l’album live qui a eu le plus de ventes dans l’histoire des États-Unis.

8. « Back In Black » d’AC/DC

Pour commencer, qui ne connaît pas AC/DC, ce groupe australo-britannique de hard rock ? Si vous les connaissez, vous êtes d’accord que leur popularité les précède. Normal donc que leur œuvre figure dans ce top 20. Publié le 25 juillet 1980, Black In Black constitue le septième album studio du groupe. L’œuvre musicale cumule plus de 50 millions de vente dans le monde entier. C’est assez rare dans l’histoire de la musique qu’un album rencontre autant de succès, avec 25 certifications platine de la part de la RIAA en 2019.

7. « The Wall » de Pink Floyd

The Wall est le onzième album studio du groupe de rock anglais Pink Floyd. Sorti le 30 novembre 1979, l’album a été un succès commercial, se plaçant en tête du hit-parade américain pendant 15 semaines, et atteignant la troisième place au Royaume-Uni. Depuis sa publication, The Wall a été écoulé à plus de 23 millions d’exemplaires. Deuxième album le plus vendu du groupe, il a aussi été classé en position 87 parmi les 500 plus grands albums de l’histoire du Rolling Stone.

6. « Led Zeppelin IV » de Led Zeppelin

Sorti le 8 novembre 1971, l’album sans titre de Led Zeppelin a connu un succès commercial imprévisible. À ce jour, l’album du groupe britannique compte plus de 37 millions d’exemplaires expédiés dans le monde entier. Pourquoi donc les auteurs n’ont-ils pas donné de titre à leur œuvre ?

En effet, Led Zeppelin a décidé de ne pas donner un nom à cet album parce que leur précédent album a rencontré de nombreuses critiques. Des décennies après sa sortie, le mystère continue d’exister autour de la légendaire œuvre.

5. « Greatest Hits Volume 1 & Volume 2 » de Billy Joel

La cinquième place de notre liste des albums les plus vendus de l’histoire est attribuée à l’œuvre musicale Greatest Hits Volume 1 & Volume 2 de Billy Joel. L’album sorti en 1985 a deux fois été certifié disque de diamant par la RIAA. Greatest Hits Volume 1 & Volume 2 n’est qu’une reprise dans l’ordre chronologique de chansons de l’artiste publié entre les années 1973 à 1985.

4. « The White Album » de The Beatles

Encore The Beatles. Il s’agit, cette fois-ci, du neuvième album studio que le groupe américain de rock sortit le 22 novembre 1968. The White album est un double album dont la pochette ne porte ni texte ni images, à part le nom du groupe. Ceci, parce que The Beatles a voulu adopter une nouvelle approche à l’opposé de leurs précédents albums, qui ne manquaient pas d’illustrations colorées. Même si sa pochette a longuement été critiquée, l’album a quand même réussi à se hisser en tête des charts d’albums au Royaume-Uni et aux États-Unis.

3. « Hôtel California » des Eagles

Eagles est un groupe de rock originaire des États-Unis ; et Hotel California représente leur cinquième album studio. Sortie en décembre 1976, l’œuvre constitue l’album le plus vendu du groupe et l’un des albums les plus vendus de l’histoire de la musique. Ce prestige, le groupe le doit à trois titres de l’album « Hotel California », « New Kid In Town » et « Life in the Fast Lane ». D’ailleurs, ces titres se sont retrouvés au sommet du Billboard Hot 100. Classé en position 37 sur la liste des 500 plus grands albums de tous les temps de Rolling Stone, l’album a été certifié 26 fois disque de platine.

2. « Thriller » de Michael Jackson

Nul besoin de vous présenter le chanteur légendaire et roi de la pop, Michael Jackson. Publié le 30 novembre 1982, Thriller, le sixième album studio de l’artiste n’a pas tardé à atteindre la première place du Billboard 200. L’album compte plusieurs titres à succès, dont « Thriller », « Beat It », « Billie Jean » et « The Girl Is Mine ». Cette œuvre est restée l’album le plus vendu jusqu’en 2009 où elle a été détrônée. Au début de l’année 1984, c’était déjà l’album le plus vendu au monde. Des prix, Thriller en a raflés, parmi lesquels on compte huit Grammy Awards.

  1. « Their Greatest Hits — (1971–1975) » des Eagles

Vous ne rêvez pas. La première place de ce classement revient aux Eagles, le même groupe de rock dont nous avons parlé ci-haut. Cette place, la toute première compilation des Eagles sortie en 1976, l’a gagnée en 2009. C’est une œuvre légendaire qui compte ses succès par dizaines. Il faut juste noter que l’album a été le tout premier album à avoir été certifié disque de platine de la RIAA.

Articles relatifs

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.